Collectif culture du PCF

Collectif culture du PCF
Accueil
 
 
 
 

Avignon 2011 - Le message de Pierre Laurent

Comme chaque année depuis la création du festival d’Avignon,les communistes sont présents, participent aux débats, aux mobilisations des travailleurs du spectacle. Mais la vraie nouveauté cette année, c'est sans contexte l’inscription de notre présence dans le cadre unitaire du Front de gauche, une organisation qui n'est pas l'agrégat d'un chapelet de partis politiques mais un cadre ouvert auquel chacun est appelé à participer. Son Programme partagé n'est pas bouclé. Il est sans cesse enrichi ou précisé. Ainsi, des militants de différents partis ou sans parti animent un Front de gauche pour la culture qui a déjà organisé un forum à Paris, un autre à Marseille. Celui d'Avignon est donc le troisième mais pas le dernier.

Les communistes ont fait le choix historique de désigner comme candidat à la présidentielle un candidat du Front de gauche qui n'est pas issu de ses rangs : Jean- Luc Mélenchon. Il sera présent au Forum d'Avignon pour vous écouter, dialoguer, proposer. Alain Hayot me représentera. Ce qui est réjouissant dans la tournure que prend notre aventure, c’est cette mise en mouvement de toutes les forces sociales et populaires qui sont capables d’inventer un autre avenir .

Il y a tant de besoin de changement, tant de créativité dans notre pays, tant de disponibilité, qui cohabitent si souvent avec un sentiment d’impuissance. C'est cette créativité et cette disponibilité qu’il s’agit de libérer pleinement. Nous ne sommes pas dans une société qui aurait renoncé. Le vent de révolte et d’indignation qui monte du sud et occupe les places publiques nous enthousiasme. Les peuples de la Méditerranée réclament d’un même élan la démocratie, la justice et la dignité. Ils mènent un combat culturel, n'en doutons pas.

Oui, il est indispensable que le peuple s’empare du débat politique dont il nous faut ensemble changer le centre de gravité. C'est l'effort que nous devons accomplir pour entreprendre et réussir les changements auxquels nous aspirons. Le pouvoir doit changer de camp. Il ne s'agit pas seulement d'une question institutionnelle mais aussi d'une question culturelle. Il faut un grand mouvement de liberté de création encouragé sans compromis – nous savons que c'est une bataille au sein de la gauche elle-même. C'est pourquoi, nous devons faire marcher de pair liberté de création, lutte contre la censure et appropriation sociale de la culture. Sinon, le pouvoir dans la société ne se déplace pas. Car il suppose la capacité à penser le monde autrement, à s’emparer du savoir, à s’enrichir de la culture…

Nous allons poursuivre la démarche du Front de Gauche, nous allons la faire grandir en travaillant à égalité de tous les acteurs. Nous sommes en train de construire quelque chose de durable, j’en ai la profonde conviction. Nous allons affronter les échéances électorales de 2012 avec la démarche de mise en mouvement populaire et citoyenne sans laquelle il ne peut y avoir de changement de politique durable dans ce pays. Vous aussi devenez actrices et acteurs du Front de gauche.

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.